Posted on

Ca y est ! on est heureuse! le test de grossesse est positif et déjà on sent les premiers symptômes… 😉

Pour les plus chanceuses, bébé va faire son nid sans se faire remarquer…et pour d’autres… le quotidien va devenir plus “compliqué”.

Durant ma grossesse, j’ai eu la chance de ne pas avoir de nausées, mais quelques désagréments comme la rétention d’eau, les ballonements (et ce qui les accompagne ;-)…), parfois un rhume, des maux de têtes, les inévitables douleurs articulaires, etc.

Mais voilà, même ces petits maux peuvent parfois demander à être soulagé et si l’on regarde sa pharmacie, on a du mal à trouver des médicaments compatibles avec la grossesse et/ou l’allaitement.

Les médicaments compatibles avec la grossesse et / ou l’allaitement

Il est certes déconseillé de s’auto-médicamenter mais c’est devenu malheuseusement un réflexe si présent dans notre société qu’à défaut, il vaut mieux le faire en toute conscience des risques encourus.

J’ai donc trouvé un site internet que je ne peux que vous conseiller de consulter avant toute prise de médicaments, complément alimentaire afin d’être sûre de ne rien risquer pour votre bébé.

Ce site m’a beaucoup aidé pour trouver les bonnes molécules compatibles avec la grossesse.

il s’agit du Crat (Centre de référence sur les agents tératogènes) 

https://www.lecrat.fr/sommaireFR.php

Ce site recense une mine d’information énorme sur les molécules, vaccins, traitements compatibles ou non avec la grossesse et l’allaitement. Il est indépendant des industries pharmaceutiques.

Mais que signifie “Tératogène”? 

Les tératogènes sont des agents pharmacologiques qui lors de leur utilisation provoquent le développement de masses cellulaires anormales au cours de la croissance fœtale, provoquant des défauts physiques sur le fœtus.

Pourquoi ce site plus qu’un autre ?

Il y a plein d’articles sur le sujet mais je n’ai jamais réussi à trouver des informations exhaustives, notamment dans les articles de magazines en ligne.

Par ailleurs, ce site est facile d’utilisation. Généralement, il suffit d’entrer le nom de la molécule de votre médicament ou complément alimentaire et d’effectuer une recherche.

Je vous mets ci dessous une capture d’écran avec un exemple de médicament très usité, le paracétamol:

Pour éviter de faire un article fleuve, je vous donne rendez-vous sur le prochain article de la page “les Méthodes Douces” pour plus d’information sur les solutions homéopathiques ou à base de plante, ainsi que les “tipps” pour un allaitement sans douleur.

Pour retourner sur la page “les méthodes douces” et accéder aux autres articles, c’est ici:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.