Posted on

Chères working moms et cher(e)s ami(e)s Facebook, 

Je vous souhaite à toutes et à tous une merveilleuse année ! 

Avant tout, je vous souhaite la santé car c’est ce qui est le plus important, le bonheur auprès des siens et l’amour.
Le reste suit, si l’on cultive son jardin personnel et intime.

Chaque nouvelle année est la période des bonnes  résolutions…
Et comme chaque année, les crêpes de la Chandeleur n’ont pas encore été sautées à la poêle que ces résolutions sont parfois déjà enterrées… et notre ventre déjà  barbouillé du Nutella que l’on destinait aux dites crêpes…
et je ne vous parle pas de l’abonnement fitness qui est déjà obsolète… (mais là, je m’égare…😉 )

2019 a déjà été une année chargée en émotion, entre les FIV, la naissance de Solenn et la reprise du travail sur une région comprenant la Suisse, l’Italie et l’Allemagne…je dois avouer que mes émotions ont fait le grand huit ces derniers mois. 

Mais l’année qui se profile résonne déjà particulièrement dans mon coeur et dans ma tête: Cette année est le commencement d’une nouvelle décennie, et donc d’un nouveau cycle.
(2020, ça claque comme chiffre, non ?  pour mettre en oeuvre de grands changements ou des projets inédits ou tout simplement, envisager un changement professionnel.)

Plus personnellement, quoi de mieux pour le premier anniversaire de Solenn pour repenser complètement la balance vie professionnelle / vie  personnelle ? je crois que c’est le plus beau cadeau que je pourrais faire à notre petite tribu 😉 

Pourquoi je partage ça avec vous ? 

Parce que toute working mom connait ces moments d’exaltation suivi de moments de doutes: il n’est pas facile de savoir si l’on choisit le bon chemin ou la bonne option: est-ce que j’aurais dû faire une pause dans ma carrière ou est-ce-que j’ai bien fait de continuer de travailler?

C’est en partageant durant ces dernières semaines avec d’autres working moms que j’ai compris que quelle que soit la décision ou l’orientation que je prendrai, ce sera la bonne décision, qu’il n’y a pas pire alternative que de ne pas prendre de décision.

J’ai aussi compris que quelle que soit la décision prise, il faut s’affranchir de ce que pensent les autres personnes qui ne sont pas dans nos “working shoes”.
=> Certaines personnes penseront que reprendre le même travail est inconscient, d’autres trouveront ça courageux.
=> Certains collègues diront que la working mom de retour de son congé mat a bien changé, car elle regarde maintenant sa montre pour être à l’heure à la maison le soir (ces mêmes collègues qui n’arrivent qu’à 08h30, soit une heure après elle au bureau) tandis que ses voisins s’étonneront de la voir partir en déplacement professionnel pour quelques jours alors qu’ils la croisent le week-end avec une poussette.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les plus grands encouragements que j’ai reçus durant ces derniers mois sont venues de mamans qui ont choisi de ne pas travailler mais qui reconnnaissent le difficile grand-écard que les working moms font chaque jour pour assurer un maximum de choses à la maison, au travail et au niveau de son couple car toutes les mamans, travaillant ou pas, connaissent ce boulversement qui déferle au moment où on nous pose notre bébé sur le ventre à la maternité: notre vie ne sera plus la même et elle sera marquée par cette charge mentale qui ne nous quitte quasiment jamais.

J’aime mon job, mes collègues et les projets que je gère, mais ma priorité reste définitivement ma famille et mon épanouissement ne passera pas uniquement par ma carrière en 2020.

Dans la section “Paroles de femmes” de mon blog, vous trouverez prochainement le témoignages de mes Working moms préférées, celles qui ont su me rassurer lors de mes périodes de doutes (L’année 2019 a été un grand cru à ce niveau …🙂 )  et celles qui ont su me donner des conseils important , en partageant leur expérience et leur conseils. 
Plus d’information dans cette section au mois de Janvier:  https://happy-corporate-mom.com/index.php/parolesdefemmes/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.