Posted on

C’est en observant Solenn jouer avec un copain il y a quelques semaines que je me suis décidée à investir dans une table multi-activités.  

En effet, comme elle est à la crèche 3 jours sur 5 et que nous avions jusque-là privilégié les activités en extérieur, je ne l’imaginais pas pouvoir s’assoir à une table et jouer consciencieusement, et seule.  

Hors, vous serez d’accord qu’il est parfois compliqué de rester plus d’une heure à jouer avec les enfants car il y a toutes les autres tâches qui continuent à s’ajouter à la to-do-list, comme la cuisine, le repassage etc et que le jour off ne peut pas être uniquement un jeu où l’on joue sur le tapis de sol… (même si son côté régressif n’est pas déplaisant 😉 mais ça, c’est un autre sujet… 😀) 

Donc en la voyant s’asseoir chez des amis à la table de leur petit garçon (de 3 ans) et en la voyant jouer seule avec des Duplos, que je me suis dit qu’il n’était pas trop tôt pour investir dans une table à « dimension humaine » pour elle, car à la maison elle avait tendance à ne pas jouer seule avec ces mêmes jouets.  

Et tout d’un coup ! ça a fait tilt dans ma tête !  

À la maison elle joue au sol et ses Duplos ne sont pas stables pour ses petites mains… c’est tout bête mais je me suis dit qu’en lui donnant une surface plus stable comme une table, elle allait pouvoir étendre son aire de jeu et ne plus être dépendante d’un adulte pour défaire les briques ou les stabiliser. 

C’est alors que je me suis rappelé d’une success story que j’avais lu sur une société italienne qui a conçu une table multi-activité, modulable et évolutive sur des principes Montessori.  

Depuis l’installation de cette table (dans le salon pour le moment, mais viendra le jour où elle migrera dans la chambre de Solenn) elle a vraiment pris du temps pour elle pour dessiner, jouer avec ses duplos.

Elle nous invite même à sa table pour jouer avec elle, mais ce n’est pas systématique.

Mais cela crée des beaux moments de partages et de complicité ! 🙂

A la fin de la journée nous avons mis en place le rituel du rangement, cela marque la fin du temps du jeu et annonce le moment du coucher.
Comme cette table est bien conçue, elle peut le faire de façon autonomem en mettant ses Duplos dans le sac central

Il y a 7 panneaux pour commencer et pour le moment nous utilisons seulement 5 plateaux (car celui avec le puzzle reste encore un peu compliqué pour Solenn) 

Depuis que nous avons cette table, les jeux autonomes de Solenn se sont diversifiés et je dois avouer que j’aime la regarder évoluer de façon autonome, et se créer des histoires.  

Je ne vous cache pas que je ne comprends pas toujours ce qu’elle babille, surtout quand c’est du suisse allemand, mais la voir grandir et devenir autonome est ma plus grande joie quotidienne.  

Et vous ? Comment avez-vous réussi à développer les jeux en mode autonome de vos enfants ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à partager cet article ! Merci.  

Il n’y pas de programme d’affiliation avec cette société, au mieux, si vous me transmettez votre adresse email, vous pouvez, et moi aussi, recevoir un bon de réduction de 5€ pour une future commande 😉 c’est avec plaisir que je peux faire le lien.  

En savoir plus sur cette table: 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *