Posted on

Le passage à la nouvelle année est souvent synonyme de bonnes résolutions, et avec elles, le petit pic de dépression de Février lorsqu’on s’aperçoit au bout de quelques semaines que cette belle liste de résolutions est restée sous forme de post-it sur le frigo ou sur le volant dans la voiture, après avoir été rattrapée pêle-mêle par le quotidien, la reprise du travail, la gestion de la crèche et la poussée dentaire de bébé (et là, je ne mets que la version light du scénario catastrophe… 😉)

Pour éviter cette déconvenue, pour rester bienveillante envers moi-même et prendre du recul de temps en temps sur les périodes où je me sens submergée, j’ai cherché LA méthode pour pouvoir garder un focus sur mes objectifs.

Ce qui m’aide à tenir mes objectifs c’est la notion de « Commitment », derrière cet anglicisme que l’on emploie beaucoup (et parfois beaucoup trop) en entreprise se cache la notion d’engagement et plus précisément la notion d’engagement vis-à-vis d’une personne ou d’un groupe de personne.

Comment j’en suis arrivée à cette conclusion ?

J’ai acheté un journal M3 il y a maintenant 3 ans, c’est un outil qui permet de développer des (bonnes) habitudes, de définir des objectifs et de les suivre. Cette méthode et ce journal a été développée par Damien Cozette. Mais au-delà du support papier ou électronique, ce qui est l’élément d’efficacité pour moi dans le M3, c’est la constitution du groupe d’« Esprit Gagnant » (pour reprendre la terminologie de cette méthode)

Notre groupe est constitué de 3 personnes : nous sommes 3 working girls venant d’horizons professionnels complètement différents (et depuis l’année dernière nous sommes donc 3 mamans 😉 puisque ma fille est née il y a maintenant presque 1 an). C’est pour cela que nous avons nommé notre groupe « Les drôles de dames » car nous avons tout de suite pensé que nos différences seraient la richesse et la source de créativité de notre groupe hétéroclite.

Comme nous ne vivons pas au même endroit (entre la Normandie, l’Alsace et la Suisse) nous nous rencontrons virtuellement une fois par semaine via Skype, pour nous encourager, faire le bilan de notre semaine et des objectifs de la prochaine semaine, tout ça en mettant en perspective nos objectifs de vie qui sont des objectifs à plus long termes.

Après 3 ans de synchronisation hebdomadaire, je mentirais si je vous disais que nous suivons à la lettre cette méthode M3, cependant nous l’avons adaptée à nos besoins, aux événements qui ont ponctués nos vies durant ces trois ans et maintenant nous sommes une Team soudée et je pense qu’une amitié bienveillante est née de cette expérience. Chaque semaine, nous nous engageons en formalisant nos objectifs de la semaine. Lorsque ma motivation semble en berne, il suffit de penser à mes « drôles de dames » et cela me rebooste. Par ailleurs, lorsque l’on est engagée dans un quotidien trépidant, on peut parfois perdre le focus en ayant la tête dans le guidon et ce moment ensemble nous permet vraiment de nous réaligner avec nous même, de mettre en perspective notre projet de vie à 3 ans et à le décliner en objectifs annuels, trimestriels, puis hebdomadaires et d’avoir une source de REmotivation lorsque la volonté flanche ou que tout semble compliqué à mettre en plan d’action.

Est-il nécessaire de suivre une méthode « officielle » ?

Je pense sincèrement que suivre une méthode définie peut aider lorsqu’on est soit même mal organisé ou si l’on manque un peu de repère au début..
Cependant, au-delà des outils, il est important de comprendre si la notion d’engagement est efficace, i.e. si ce « trigger » (Déclencheur) fonctionne pour vous. Pour cela il faut penser à quelques situations du quotidien ?

=> Dans le domaine professionnel, est ce que je ne serais pas plus efficace lorsque j’ai communiqué au préalable à mes collègues / à mon équipe ce que j’ai prévu de faire durant les 3 prochains jours ?

=> Pour mes sorties running, est ce que je ne serais pas par hasard plus assidue dans mon plan d’entrainement lorsque je suis inscrite à une course officielle ?

Si vous avez répondu par l’affirmative à ces deux exemples, la méthode du « Commitment » est faite pour vous !

Il existe une multitude de méthode ou de support : bullet journal, M3 journal, daily huddle, etc.

A vous de les découvrir, de trouver celle qui est le plus alignée à ce que vous êtes et éventuellement de l’adapter pour qu’elle s’intègre à vos routines.

Bonne chance et bonne continuation pour vos bonnes résolutions !


J’apprécie beaucoup le Blog « Devenez Meilleur » d’Olivier Roland, dont j’ai déjà évoqué le livre « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études» dans un article précédent. Mon article aujourd’hui participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez meilleur : un article m’a particulièrement aidé à mettre en place mes routines et déployer mes objectifs hebdomadaires en actions concrètes, vous n’êtes qu’à un clic de cette ressource incontournable =>  Cinq clés pour tuer définitivement la procrastination.. alors n’hésitez plus, cliquez !

One Reply to “Comment (vraiment) tenir ses bonnes résolutions en tant que « working mom » ? Conseil pratique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *